+ Partager

La Retraite Mutualiste du Combattant

retraite mutualiste ancien combattant

Aujourd’hui, avec la Retraite Mutualiste du Combattant, vous constituez votre capital retraite tout en allégeant vos impôts et demain, vous profiterez de votre rente non imposable.

Demandez une personnalisée

Pour qui ?

anciens combattants victimes de guerre

Pour bénéficier des avantages de la Retraite Mutualiste du Combattant, vous devez avoir participé au moins 90 jours (consécutifs ou non) à un ou plusieurs conflits (cliquer ici pour voir la liste).
 
Vous devez posséder l’un des titres suivants :

  • La Carte du Combattant
  • le Titre de Reconnaissance de la Nation.
  • Le report de la mention "Mort pour la France" à titre militaire d’un conjoint, enfant, père ou mère. 

Si vous n’avez fait aucune démarche pour l’instant, la Mutuelle Epargne Retraite vous aide :
Démarches pour obtenir la Carte du Combattant ou le Titre de Reconnaissance de la Nation

Exemples

Avantages

  • Déduction de la totalité des versements du revenu imposable.
     
  • Jusqu’à 25 000 € d’économies d’impôts. 
     
  • Majoration gratuite de 12,5 % à 60 % de la rente par l’État : en savoir plus 
     
  • Revalorisation annuelle de votre rente par l’État. 
     
  • Réversibilité de la rente au profit du conjoint survivant.
     
  • Transmission hors droit de succesion du capital réservé aux héritiers*.
     
  • Perception possible de votre rente dès 50 ans.
     
  • Rendement intéressant

*Uniquement en cas de cotisation à capital réservé et selon la législation en vigueur 

 

avantages fiscaux retraite mutualiste du combattant

Fonctionnement

Vous choisissez entre trois options de régime à la souscription
 
 Le régime réservé :
Au décès de l’adhérent, qu’elle qu’en soit la date, les versements effectués, nets de frais de gestion et augmentés le cas échéant des consolidations, seront remboursés au(x) bénéficiaire(s) désigné(s). Ils pourront éventuellement servir à la constitution d’une rente au profit du conjoint survivant (ou d’un bénéficiaire de votre choix).
 
 Le régime réservé temporaire :
Il y aura dans ce cas remboursement, des cotisations versées, nettes de frais de gestion, valorisées le cas échéant des consolidations, si l’adhérent décède avant la liquidation de la rente.
 
 Le régime aliéné :
Les versements, pour un même montant de rente, seront moins élevés que pour les autres régimes, mais il n’y aura aucun remboursement au décès de l’adhérent.

 

Vos cotisations
Vous choisissez en fonction de vos objectifs fiscaux et de la rente souhaitée :
 Le montant de vos cotisations annuelles et leur échelonnement
Montant minimum pour la première année :
100 €
Montant minimum pour les années suivantes : 80 €
 Le nombre d’années de cotisation, dans le respect du minimum légal :

Âge à l’adhésion
Nombre minimum d’années
50 ans et moins
10 ans 
51 ans
9 ans
52 ans
8 ans 
53 ans
7 ans
54 ans
6 ans
55 ans
5 ans 
56 ans et plus
4 ans

Au moment de la succession, la Retraite Mutualiste du Combattant présente un double avantage pour vos ayants-droits :
Le capital réservé est intégralement restitué à vos ayants-droits (en régime réservé uniquement). Cela signifie que votre capital n’est pas diminué par les rentes que vous aurez perçues. Ce capital restitué à vos ayants-droits est exonéré de droits de succession, dans le cadre de la législation actuelle.

Demandez une étude personnalisée